Gakyuu Academy

Venez dans la nouvelle école de RP !! Là où tout le monde, étudiants, professeurs et surveillants, s'amusent. On vous attend !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
Partenaires ♣

Partagez | 
 

 Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ada Anhalt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Derrière toi ~Gyhohohoho

Feuille de personnage
Age du personnage :: 25
Pouvoir(s) :: Métamorphose en serpent/Guérison
Classe :: Je suis une infirmière...

MessageSujet: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Ven 14 Oct - 23:33

Jour de repos, la belle vie pour le personnel, l'infirmière n'avait pas cherché à rester à l'académie et était sortie illico presto dès l'entente de la sonnerie qui annonçait la fin de son service. Peu douée pour l'orientation vous comprendrez qu'elle s'est, comme qui dirait, perdue, mais que très légèrement hein...Oui, au lieu d'être en plein centre ville à faire du shopping dans les magasins de lingeries féminines elle se retrouvait au beau milieu d'un endroit assez désert, feuillu et vert pour une ville...L'infirmière ne s'en rendait pas du tout compte, elle était, pour changé un peu, très légèrement...bourrée. Et quand une personne est saoul elle n'a pas la réputation d'être au mieux de ses capacités intellectuelles comme n'importe quelles autres capacités d'ailleurs. Elle trébucha contre une racine et s'écorcha la peau assez légèrement, elle observa sa blessure avec ses yeux de chien battu et constata alors qu'il risquait d'y avoir infection, elle était dans un milieu naturel et les chances d'être doté d'une belle blessure infectée était plus élevées que lorsque l'on se gamelait sur du béton.

Elle posa sa main sur sa blessure et concentra son "don" dans sa blessure qui eut vite fait d'être guérie. On aurait pu penser que c'était pratique de pouvoir guérir en se contenta de toucher et de penser à cette guérison, mais un tel don avait un inconvénient, défier les lois de la nature qui ont étés écrites pour que le corps se régénérer naturellement avait des conséquences et ces conséquences Ada les connaissaient bien, elle se vidait de son énergie, devenait soudainement fatiguée et peu à peu avait une incroyable envie de dormir, mais cela n'arrivait qu'uniquement en cas d'utilisation abusive.

Se relevant et se remettant en marche Ada se mit en marche et se mit à chantonner une petite chanson bien connue de tous, une chanson que n'importe qui à dut chantonner au moins une fois dans sa vie.

" Promenons-nous dans les bois,Pendant que le loup y est pas. Si le loup y était,il nous mangerait, Mais comme il y est pas,il nous mangera pas."

Elle s’arrêta de chanter lorsqu'elle vit quelqu'un, un jeune garçon aux allures d'ange, petit blondinet aux yeux émeraudes à la tenue des temps de la renaissance qui lui allaient très bien. Ada se mit à courir dans sa direction en criant comme une...hystérique, elle avait enfin vu quelqu'un au milieu de ce trou paumé, elle le prit dans ses bras, sans même savoir de qui il s'agissait et...eut comment dire...une légère pression un peu trop forte sur le jeune garçon qu'elle étouffait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel L. Kinza

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Dans un endroit beau et calme...

Feuille de personnage
Age du personnage :: 19
Pouvoir(s) :: Amnésie/Prévoyance et invisible à l'ombre
Classe :: 3ème année

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Sam 15 Oct - 0:33



___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________



Tout commença, chez Gabriel, pour faire court. Son père lui avait enfin trouvé un nouvel établissement. Sur le coup,il fit heureux de l'apprendre, puis lui en demanda plus, car jamais Gabriel n'avait jamais été aussi heureux. Il décida de préparer quelques affaires dans son sac à bandoulières. avant de s'en aller, sa planche de dessin à la main. Etant donné qu'il déteste la ville car il s'y perd vite, il décida de passer pas la forêt, son endroit favori. Quand il y passa, il retrouva ses marques, et décida finalement d'escalader un arbre pour s'y retrouver. Sans problème, il vit son chemin, localisant les points quatre cardinaux et finit par se mettre en route. En se mettant en route, pensant prendre un raccourci, il se perdu en moins de deux... Quel pas malin ce gamin... Pour son endroit favori !

Bref, alors qu'il tentait de retrouver désespérément son chemin, il cherchait un endroit où se poser, pour se détendre un peu. Il vit justement un petit rondin de bois, parfait ! La vue était superbe et permettait une grande vision de la forêt. Parfait ! Il sortit sa planche à dessin et sortit une feuille. Il commença à dessiner un peu la forêt. Alors qu'il fit les esquisses, il s'arrêta pour s'allonger un peu. Il n'avait pas grande inspiration et il voulait profitait le plus possible... Un moment de bonheur si profond et si doux, c'était le rêve, pour lui.

Bref, alors qu'il finit sa petite sieste, il se leva, s'étira, pour aller en direction de cet établissement que son père l'avait inscrit, une folle furieuse se dirigea vers lui en courant pour l'enlacer le plus fortement possible, quasiment à étouffé le petit Gabriel. enfin, petit de taille et de poids... Il se sentait surtout très serré, limite en manque d'air...

HEY !! Lâ... Lâche-moi, tu m'étouffes, là, lâche moi, lâche moi !!!

Il finit par s'énerver et voulut absolument se défaire des bras de la femme. Elle avait l'air plus folle que tout... Se diriger vers quelqu'un, l'enlaçait comme ça, sans connaitre la personne... Ca fit rougir Gabriel et limite une larme à l'oeil coulait... La cachant, il ne voulait pas que l'inconnue le voie comme ça. même si elle ne le connaissait peut être pas, il voulait rester méfiant. C'est Gabriel, timide comme tout... Il n'osa pas le dire, mais bon. Il finit par poser un doigt sur la front de la femme qui le tenait

Tu me lâche, maintenant ? Parce que j'arrive même plus à respirer ~~


___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

Codage by Tenshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renaissances-lifes.forumgratuit.org/
Ada Anhalt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Derrière toi ~Gyhohohoho

Feuille de personnage
Age du personnage :: 25
Pouvoir(s) :: Métamorphose en serpent/Guérison
Classe :: Je suis une infirmière...

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Sam 15 Oct - 14:32

Le jeune garçon se débattait du mieux qu'il pouvait, à vrai dire, Ada n'était pas le personne qui avait le moins de force au monde, elle en avait un paquet malgré son apparence. Il arrivait à peine à prononcer des mots correctement, étant en train d'étouffer, Ada se mit enfin à remarquer qu'elle était en train de le tuer. En fait, elle ne se rendait même pas compte que quelqu'un se débattait désespérément pour sa survie. L'infirmière lacha prise et observa l'inconnu avant de se mettre à sourire puis à rire comme...une alcoolique. Après tout c'est ce qu'elle était, non ? Jeune alcoolique désespérée et irrécupérable, déjà accro depuis des années, voilà comment on pouvait la définir cette infirmière. Elle observa encore plus le garçon avant de remarquer une chose.

"Hm...toi! Je t'ai déjà vu quelque part...hm...sur de la paperasse...peu être ? Ou bien ailleurs? Haaaa!!! Je sais plus !"

Ada l'observait de font en comble jusqu'à se mettre à lui gratter a tête avec son poing, chose qui, je le rappelle, lui arrive très souvent...Au lieu de prendre sa tête pour se gratter elle prenait celle des autres. Certains pourraient appeler ça comme du harcèlement, d'autre brandiraient leur portable sans hésiter pour appeler les types de l'asile qui n'oseraient même pas s'approcher d'elle et puis, une personne bourrée ne faisait pas partie de leur clientèle habituelle. Et puis, "elle" avait un bon moyen de faire fuir qui elle voulait faire fuir, personne aime les serpents vénéneux armés de mauvaises intentions, non ?

"-Maaah...ça me reviendra bien...ou pas! Gnyhéhéhéhéhé!!"

Elle prit une posture peu...naturelle, le dos extrêmement courbé au point de se casser la figure contre le sol. Ada se mit de nouveau à rire avant de remarquer qu'il y avait une araignée suspendue au dessus d'elle, l'alcoolique se mit alors à...jouer avec l'araignée. Serpent et araignée s'accordent souvent bien ensemble, petites créatures haies par le monde à cause du danger qu'elles représentent. Enfin même sans être une femme-serpent Ada représente un danger pour la population...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel L. Kinza

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Dans un endroit beau et calme...

Feuille de personnage
Age du personnage :: 19
Pouvoir(s) :: Amnésie/Prévoyance et invisible à l'ombre
Classe :: 3ème année

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Sam 15 Oct - 15:28



___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________



Non mais vraiment, quelle impolitesse, se présenter comme ça, et enlaçait quelqu'un de toute ses forces pour son malin, enfin, du moins dans ces cas là, sa maligne, c'était pas la meilleure chose à faire... Surtout que de se jetait dans les bras d'un inconnu, qu'elle ne connaissait pas. enfin, celle ci fit une remarque plutôt spéciale... Elle dit qu'elle aurait déjà vu Gabriel dans de la paperasse. De la paperasse ? Est-ce qu'elle serait dans cette académie ? En tout cas, la couleur du visage de Gabriel vira au rouge tomate foncé, en voyant la femme rigoler comme une folle. Il se demandait s elle faisait vraiment partit de cette académie, il n'avait pas envie de tomber sur une ou un détraqué(e) à chaque fois... Ca ne l'inspirait pas vraiment... Ceci dit, il lui dit finalement :

Euh... Est ce que vous vous sentez bien, madame ?

Il finit par renifler un peu plus fort, sentant l'odeur de l’alcool... Il ne manquait plus que ça, une alcoolique ! Il détestait ce genre de personnes, imprévisible en action, en paroles et en pensés... Alors qu'il restait à distance, il voulut la regarder de haut en bas, voir un peu comment elle se portait. On aurait dit une vraie dépressive sur le point de tomber par terre... Il sortit sa planche de dessin, dessinant vite fait bien fait une esquisse de la femme. Il sourit du résultat, puis il regarda la femme encore une fois.

Sais-tu où est ce qu'il y a une académie dans le coin ? Je suis censé y aller, mais je pense m'être un petit peu perdu...

Sur ces mots, la femme se mit à jouer avec une araignée... Qu'est ce qu'elle va bien faire avec cette petite bestiole ? Enfin, restons confions, se dit il. Serait-elle folle ou dépressive ? Dans tout les cas, Gabriel restait méfiants, les gens comme ça qui venaient comme ça pour s'approcher de lui le faisait peur. Mais il fit mine de ne pas le montrer...

___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

Codage by Tenshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renaissances-lifes.forumgratuit.org/
Ada Anhalt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Derrière toi ~Gyhohohoho

Feuille de personnage
Age du personnage :: 25
Pouvoir(s) :: Métamorphose en serpent/Guérison
Classe :: Je suis une infirmière...

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Sam 15 Oct - 20:36

Continuant de jouer avec son araignée, Ada remarqua seulement quelques minutes plus tard que le jeune homme lui avait demander si il y avait une Académie dans le coin et comment s'y rendre. En fait l'infirmière le savait, elle y travaillait après tout, sauf que...beh...dans son état elle avait du mal à se retrouver au milieu de tout ça. La jeune femme se releva et regarda le jeune homme avec ses yeux devenus violets, elle voulu alors lui sauter de nouveau dessus mais elle se retint dès qu'elle avait enfin compris le sens de la question qu'il avait posée. Elle se mis alors à réfléchir durement malgré ses maux de tête assez...extraordinaires. Puis, se relevant d'un coup sec, elle retomba sur les fesses presque aussitôt avant de crier "Eureka". Elle semblait avoir retrouvé son chemin, j'ai bien dit "elle semblait..."

"Je crois que c'est par làaaaa..!!!"

Elle se précipita en prenant appui sur chacun des arbres, ce qui n'empêchait pas le fait qu'elle tombait le nez dans des tas de feuilles, des fourmilières et tout ce que l'on pouvait trouvé dans une forêt. Ada avait encore une démarche particulière. En fait, elle ne se dirigeait pas du tout vers la Gakyuu, elle s'enfonçait de plus en plus avec le jeune homme dans la forêt et ne le remarqua que lorsqu'elle atérit devant un petit étang. Elle s'arrêta net devant l'étang et regarda le jeune homme.

"AH! Je crois qu'on est perdus ! Gyho..ho!!!

Ce petit "ho!!" était le signe qu'elle perdait l'équilibre, elle tenait plus, son corps était trop...rempli d'alcool. Elle s'écroula par terre, la tête la première et se mit à...dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel L. Kinza

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Dans un endroit beau et calme...

Feuille de personnage
Age du personnage :: 19
Pouvoir(s) :: Amnésie/Prévoyance et invisible à l'ombre
Classe :: 3ème année

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Sam 15 Oct - 21:28



___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________



Tiens, malgré sa forte tendance d'alcool (Ca se sentait largement...), La femme finit par se rappeler où se retrouvait la fameuse Académie. Euh, ou pas, étant donné qu'elle dit ça d'un ton très... Bourré ? C'est le mot, mais bon. Il décida de lui faire confiance, et la suivit donc. Après être tombé sur diverses choses pas cool, tel que fourmilières, moustiques et autres conneries comme ça, il finirent par arriver devant un lac. Bon... Lui faire confiance n'était sans doute pas la meilleure des choses à faire... Il s'assit donc, se massant tranquillement la crâne, pour reprendre ses esprits, un peu sereinement... La femme finit par annoncer d'une voix très heureuse, mais toujours sous l'effet de l'alcool, qu'ils étaient perdus. En fait, ça ne l'étonnait même pas. Il savait que ça allait mal tourner, mais il prit ça à la légère.. Pendant 3 secondes...

Et tu oses te marrer ? On est paumé on milieu de cette putain de forêt et tu oses te marrer... Eh ben, j'aurais voulu te connaître non bourrée... Non mais je vous jure...

Alors qu'il la regardait, il se demandait vraiment si l'alcool faisant autant de dégâts. Il voyait son père un peu alcoolique, mais jamais dans cet état... Il se contenta de l'observer jusqu'à ce que cette idiote s'endorme par terre... Non mais y'as de limites à tout ! Il trouvait ça vraiment abusé. Il décida de la laisser se reposer, avant de la regarder jusqu'à ce qu'elle se réveille. Il savait que allez à cet établissement n'allait pas être de tout repos. Il lui donna quelques coups de pieds, pour qu'elle se réveille, sans succès. Il mit sa bouche bien à côté de s'en oreille, sans succès non plus. Bon, il attendait donc qu'elle se réveille pour qe les deux puissent reprendre leurs routes.

Comme si c'était le moment, quoi... Pff... Réveille toi la folle...

Alors qu'il tentait quelques tentative de coups de pieds léger en pleine tête, il arrêta et se mit en tête que ça ne servait à rien. Il décida d'arrêter, la laissant dormir, et il pria pour que quand elle se réveille, elle ne soir plus saoul... Il attendit une bonne heure avant de lui prendre le haut du corps, pour la transporter au bord du lac. Il finit par lui faire plonger la tête dans l'eau, souriant de plaisir à faire ça. Il finit par le faire autant de fois possible pour la réveiller, la faisant sortir et re-rentrer dans l'eau (Euh, on parle bien de la tête °°), jusqu'à ce que la femme se réveille.

Le soleil, vient de se coucher, on heureux de retrouver, l'ami eau mouillé ! ♣

Il fallait qu'il sorte une bêtise pendant qu'il tentait de réveiller la femme. Il finit par s'arrêter, pensant qu'elle était bien réveillé. Il la regarda, l'air énervé, et priant toujours pour qu'elle ne soit pas bourrée. Si c'était le cas, il sait pas ce qu'il lui ferait...

___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

Codage by Tenshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renaissances-lifes.forumgratuit.org/
Ada Anhalt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Derrière toi ~Gyhohohoho

Feuille de personnage
Age du personnage :: 25
Pouvoir(s) :: Métamorphose en serpent/Guérison
Classe :: Je suis une infirmière...

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Dim 16 Oct - 17:11

Ronflant à plein poumons, allez savoir si ça se dit, Ada semblait bien agacé le jeune homme qui...plongea la tête d'Ada à plusieurs reprise dans l'eau, ce qui était censé la réveillée. Bien évidemment ça eut de l'effet et puis elle était désormais, "purgée", oui une bonne partie de l'alcool qu'elle avait avalé était parti en même temps que son sommeil. Elle se réveilla et observa le jeune homme qui l'observait avec un regard assez...agressif, Ada n'aimait pas du tout ça...

"Nhé, tu pourrais pas arrêté de me regarder comme ça, à moins que tu veuille que je te fasse manger de mon venin."

Elle avait prononcé ces mots avec un très léger sourire, peu rassurant ma foi...L'etat de Ada non bourrée était comment dire...assez spécial, elle passe de la parfaite idiote à une personne serieuse, gentille et...sadique, chose assez contradictoire à sa réputation. En fait personne ne savait qu'elle avait ce genre de côté et finalement, on aurait pu espéré ne jamais le connaitre, elle était complètement tordue, cinglée, digne d'un asile. Elle se releva et s'étira un bon coup, observant le ciel elle remarqua que celui-ci se couchait et se mit à regarder Gabriel.

"Bon le sale gamin, je peux savoir ce que tu fais là?"

Elle avait oublier tout ce qu'il s'était passé, elle se tint la tête, elle avait mal, c'était très douloureux, elle n'avait pas ressenti cette douleur sérieusement depuis...3ans environ. Sans attendre la réponse du jeune blondinet elle l'agrippa par le col et le traîna par terre pendant qu'elle continuait sa marche. Elle avait l'intention de le traîner jusqu'à l'Académie ainsi, bien qu'elle ne se rapelle pas qu'il lui ait parlé d'une école où il devait aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel L. Kinza

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Dans un endroit beau et calme...

Feuille de personnage
Age du personnage :: 19
Pouvoir(s) :: Amnésie/Prévoyance et invisible à l'ombre
Classe :: 3ème année

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Dim 16 Oct - 17:51



___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________



Bon, c'était... con... La femme enfin non bourrée, avait un caractère très méchant et un esprit plutôt malsain et sadique. Il cacha un peu son regard énervé et méchant, ne voulant pas passer pour la personne à tuer... Il voulait se montrer aimable à certaines limites... Il se contenta de la regarder, en comprenant qu'elle n'avait plus aucun souvenir de quoique se soit. Il vit en elle une autre personne beaucoup plus arrogante. Il se contenta de sourire au changement de caractère puis finit par lui parler, comme quelqu'un d'ancien, comme un ancien ami. Elle lui demanda ce qu'il faisait là, et ce dernier répondit...

Si l'alcool te fais souvent cet effet, ben merde alors ! Tu ne te souviens vraiment de rien ? On s'est rencontrés, t'était saoul, et je cherchais l'Academy, et tu ma amener ici par erreur. Tu te souviens maintenant ?

Il prit ses paroles avec un désespoir profond, puis la regarda en soupirant finalement. Il la trouvait vraiment indécise dans ses choix. C'est alors qu'à ses pensés, elle prit Gabriel par le col. Logique... Elle ne se souvenait définitivement de rien. Il trouvait ça désolant ! Mais bon, il se reprit, foutu un gros coup de pieds en pleine face avant de faire un salto arrière, histoire d'éviter un peu les emmerdes en plus... Comme si ça journée n'avait pas du tout mal commencé, il savait que cette Académie, pour y aller, ça allait être lourd... Il regarda encore la femme se demandant quand même qui elle était. Il est con. Pas une seule seconde on lui avait demandé son nom. Il finit donc par lui poser tout simplement la question.

Euh, juste par complexe d'infériorité, comment te nommes-tu ?

A cette question, se sentait con. Mais bon, c'était pas la pire chose qui pourrait lui arriver. Il décida de reculer un peu, tout en se méfiant d'elle. Il détestait les sautes d'humeur de ce genre, et ça l'agaçait vraiment. Il trouvait ça vraiment désolant. A un tel point, qu'il ne voulait presque plus lui parler. Mais bon. Ce n'était pas à l'article de la mort, mais un peu pour lui quand même. Il la trouvait vraiment bizarre, et finit par lui demander comme ça...

Excuse moi, mais je me demandais... Sais-tu que je me rend à l'Académie Gakyuu ? Tu m'as dit que tu m'y emmènerai, donc bon... On peut y aller sans que tu m'agresses ?

Et oui, malgré tout ça, il était encore méfiant... C'est triste, mais c'est comme ça ! Il voulait tout de même se montrer sympa avec elle. Il pensait qu'au fond, elle pouvait être gentille et attendrissante... Après, il espérait, seulement...

___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

Codage by Tenshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renaissances-lifes.forumgratuit.org/
Ada Anhalt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Derrière toi ~Gyhohohoho

Feuille de personnage
Age du personnage :: 25
Pouvoir(s) :: Métamorphose en serpent/Guérison
Classe :: Je suis une infirmière...

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Dim 16 Oct - 21:56

D'une certaine façon Ada était fière de son coup, le jeune garçon qui l'avait mis de mauvaise humeur allait étudier à l'académie où elle travaille actuellement, c'était une énorme chance pour elle. Il pouvait se ramener avec un mal de ventre, une douleur quelconque et voir même un saignement abondant,elle ne bougerai pas son petit doigt pour lui venir en aide, après tout, qui voudrait venir en aide à quelqu'un qui a failli la noyée ?

"Ah? Gakyuu Academy hein? Quel heureux hasard, il se trouve que tu sois en compagnie de la gentille petite infirmière de cette école, Ada Anhalt-sama !"

Prenant la pose avec le joli petit sourire qui va avec, Ada semblait, agresser du regar et ça très sérieusement, le petit blond, en tentant de l'intimider plus ou moins. En fait Elle voulait franchement le soumettre à elle. L'infirmière remonta la fermeture éclair de son blouson avant de se mettre en marche sans attendre le principal concerné qui, si il ne voulait pas se retrouvé au milieu de la forêt en plein milieu de la nuit, avait plutôt intérêt à la suivre. Contrairement à quand elle était très légèrement saoule, maintenant elle avait tout son équilibre et marchait correctement, presque avec grâce. Elle n'était plus aussi exhibitionniste qu’auparavant et avait bien remonter fermement la fermeture éclair de son blouson. Elle continuait de marcher sans rien dire et n'avait pas l'intention de dire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel L. Kinza

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Dans un endroit beau et calme...

Feuille de personnage
Age du personnage :: 19
Pouvoir(s) :: Amnésie/Prévoyance et invisible à l'ombre
Classe :: 3ème année

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Lun 17 Oct - 9:12



___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________



Attendez, attendez... La fille complètement saoul que Gabriel avait trouvé tout à l'heure... C'était l'infirmière de l'établissement que le jeune homme cherchait ? Non, mais là c'est grave. Il fit des yeux énormes à ça, et se dit que c'était complètement stupide de ne pas se maîtriser et être infirmière. M'enfin, il n'allait pas non plus tout lui reprocher. Il racla vite fait sa gorge, et rangea sa planche de dessin, pensant que ça ne servirait à rien de dessiner dans un moment pareil. Il regarda la jeune femme, d'un air plutôt gêné, mais parla finalement.

Enchanté, Ada, moi c'est Kinza Gabriel. Euh, je me demandais... Si tu es infirmière dans cet établissement, donc la Gakyuu, comment se fait-il que je t'ai retrouvé à quelques mètres d'ici complètement bourré ? Pour une infirmière, c'est moyen... J'ai du te réveiller en te plongeant la tête dans l'eau... Moi qui n'aime pas vraiment faire ça...

L'alcool ne se faisait plus ressentir das sa façon d'être. Enfin, si, un peu, mais pas comme pour être au point de tout à l'heure. Il regarda de haut en bas la femme, avant de soupirer un gros coup. Un soupire de soulagement, elle n'avait plus l'air bourré. Il se contentait de la suivre, peu confiant, néanmoins... Il voulait absolument savoir si il se dirigeait bien vers l'Académie qu'il voulait aller. Il sortit sa planche de dessin, faisant un plan de là où il allait. Bon, euh... Pour l'instant, y'avait pas d'anicroche, pour l'instant...

alors qu'il marchait, il se demandait quel genres d'élèves se trouvait à-bas. Il ne connaissait pas vraiment la réputation de la Galyuu, et se dit que de demandait à un membre du personnel serait sans doute une bonne idée. et vu que l'infirmière était là, autant en profiter...

Alors, euh... Dis moi, dans cette académie, les élèves sont comment ? Amicaux, chiant, sérieux, dragueur... ? Je ne connais pas vraiment de réputation cet endroit, donc bon...

Alors qu'il parlait, il tomba, s'ayant pris un croche pied par une racine, et sa tête tomba sur une pierre, assez... Lourde. Son front saignait un peu, mais pas beaucoup. Ca va, il y avait pire comme blessure. Il se contenta de regarder la blessure. Sans succès, il toucha son front, il vit le sang sur sa main. Il devint légèrement plus pâle, mais se laissa contrôler, et continua finalement de marcher, signe que ça ne le gênait pas...

___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

Codage by Tenshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renaissances-lifes.forumgratuit.org/
Ada Anhalt

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : Derrière toi ~Gyhohohoho

Feuille de personnage
Age du personnage :: 25
Pouvoir(s) :: Métamorphose en serpent/Guérison
Classe :: Je suis une infirmière...

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Dim 27 Nov - 19:25


Le petit blondinet s'était donc présenté et c'était bien pour Ada si elle voulait lui faire des crasses, bah oui, c'est toujours plus facile d'en faire quand on connait son prénom à cette future victime. Et en plus il avait osé critiquer la jeune femme sur le fait qu'il l'avait retrouvée bourrée, avouons-le c'est vraiment pas très recommandée pour une infirmière d'être bourrée nuit et jour et de plus être obligée d'être récupérée par
disons...un futur élève qui à malgré tout avouer ne pas aimé ça. Mais Ada, ne le voyait pas comme ça et était franchement désespérée et peu motivée à aider ce jeune garçon en cas de pépin éventuel. D'ailleurs pour réponse à sa question sur le fait sois disant étrange qu'elle soit une infirmière, elle se contenta de hausser des épaules avant de remarquer qu'il avait sorti une planche à dessin, encore une fois. Puis il se remit à questionner Ada sur le genre de personne qui se trouvait là bas, enfin à l'Académie quoi. Et puis d'une certaine manière cette question était normale quand on avait rencontré l'infirmière avant d'avoir vu ou aperçut une seule personne de cette école, on peut carrément avoir des doutes sur ce qui peut s'y trouver là bas. L'infirmière se gratta la tête avant de soupirer.


C'est pas comme si je connaissais tout le monde là dedans,
ça fait pas longtemps que je suis dans cette académie.
M'enfin là plus part son assez bizarres et surtout y'a beaucoup
de personne qui se comporte de façon étrange quand ils viennent me voir,
alors je pense pas connaître la véritable personnalité de chacun.

Quand elle eut terminé sa phrase elle remarqua que celui à qui elle s'adressait s'était mangé le sol et écorché au niveau du genoux, bien fidèle à ce qu'elle s'était dit au sujet de cette personne elle n'alla pas se soucier de l’état de sa jambe et remarqua que le "blessé" c'était relevé et avait un teint un peu pâlot, finalement l'infirmière s'arrêta devant le jeune homme et regarda sa blessure avant de regarder droit dans les yeux le blondinet qui semblait franchement joué les durs peu crédibles avec un teint aussi blanc que...que quoi d'ailleurs ?Enfin bref, elle posa sa main sur sa blessure, pas forcément doucement d'ailleurs, et utilisa un peu de son "don" sur celle-ci qui se referma presque aussitôt. Ada se releva, et se remit à marcher sans rien dire avant de soupirer de nouveau et de surveiller du regard Gabriel.

Franchement, tu es un peu insouciant dans ton genre toi...
Quand tu tombes en plein milieu d'une forêt miteuse comme celle-ci
tu a énormément de chance que ça s'infecte en cas de blessure
.

Elle se gratta de nouveau la tête avant de se détacher les cheveux et de prendre son élastique pour s'occuper les mains, ses pas étaient devenus un peu plus lents, car disons qu'elle avait de nouveau utiliser son don qui était assez fatiguant pour elle. Les arbres se faisaient de moins en moins nombreux et la lumière était plus présente, la ville ne devrait plus être loin à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel L. Kinza

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Dans un endroit beau et calme...

Feuille de personnage
Age du personnage :: 19
Pouvoir(s) :: Amnésie/Prévoyance et invisible à l'ombre
Classe :: 3ème année

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   Lun 28 Nov - 19:11



___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________



Elle n'avait pas vraiment l'air de s'intéresser aux gens de cette école. Mais elle put quand même dire que certains n'étaient pas normaux, voir spéciaux... En fait, elle précisait que c'était surtout quand on venait la voir qu'ils était bizarres. Mais passons, elle était aussi un peu bizarre comme infirmière, donc bon... Normal. Après, ça restait à voir par lui même... Passons donc, quand il se fut ramasser la gueule par terre, Ada alla le soigner après un petit temps d'attente, et... Celle ci alla le soigner d'une façon assez bizarre. Gabriel ne comprit pas vraiment et recula alors qu'il s'était relevé, il flippait un peu... Remarque, lui aussi n'était pas vraiment normal, mais pas au point que Ada l'était... Bref, il ne se posa pas plus de questions, et continua sa marche avec l'autre tarée qui entre temps, jouait avec l'élastique qui attachait ses cheveux...

Une lumière se montra petit à petit entre les arbre. La ville ? Déjà ? Il se demanda vraiment pourquoi elle l'avait fait poiroter pendant tout ce temps... Remarque, bourrée, on ne va pas loin, mais maintenant qu'elle "Clean", il trouva ça normal, et il essaya d'oublier ce qui lui était arrivé. Alors qu'il commença à voir la ville, il finit par prendre Ada par l'épaule, alors qu'il s'inclinait devant elle...

Gomenasai... J't'ai fait perdre ton temps, et en plus, t'as du utiliser quelque chose qui t'ait unique pour me soigner, même si c'est gentil, t'aurais pas du...

Sur le coup, il se demanda vraiment qui elle était, sachant qu'elle pouvait utiliser de la "magie", dirons-nous, il savait que lui même en utiliserait, puis il demanda, d'un air innocent, car il commençait un peu à creuser dans sa curiosité ~

D'où tiens-tu ce... "Don" ? Est ce que c'est héréditaire ? Enfin, je veux dire, ce que tu as fait pour me soigner... C'est naturel chez toi, ou il faut quelque chose de spécial, pour... ?

En plus d'être mignonne et un air déglinguée, elle avait "ça". C'était vraiment spectaculaire pour Gabriel, ce qui ne le rendit finalement pas si perplexe que ça. Plus intéressé qu'autre chose... Mais passons, Il ne pensait au final, plus qu'à arriver dans cette Académie, pour voir des gens comme elle... Si il y arriverait...

___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

Codage by Tenshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renaissances-lifes.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons-nous dans les bois pendant que les fous n'y sont pas~[PV:Gabriel Kinza]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakyuu Academy :: La Ville et ses Alentours :: Les Alentours :: La Forêt-
Sauter vers: