Gakyuu Academy

Venez dans la nouvelle école de RP !! Là où tout le monde, étudiants, professeurs et surveillants, s'amusent. On vous attend !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
Partenaires ♣

Partagez | 
 

 Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sandy Aldric

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 23
Localisation : Catalunya/perpinya

Feuille de personnage
Age du personnage :: 22 ans
Pouvoir(s) :: invisibilité et traverser un mur
Classe :: français

MessageSujet: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Dim 26 Juin - 19:11

La fin de ce jour était enfin arrivé, et heureusement. Elle avait si mal commencé que le reste de cette journée m’avait paru interminable. Et tout ça à cause d’un prof ignorant, pervers et calculateur. En clair, j’étais sur les nerfs depuis ce matin. C’était la première fois que je faisais peur à mes élèves tiens. Ils n’ont pas dû bien comprendre pourquoi… J’étais donc parti en ville histoire de prendre l’air, me détendre, et à la rigueur faire une ou deux boutiques. C’était la première fois depuis longtemps que j’avais envie d’être seul, et je peux vous dire que c’est rare.

Le début de la soirée se pointait, avec la petite brise qu’elle accompagnait. Je m’assis sur le premier banc que je croisai, fermant les yeux histoire de me calmer avant de rentrer. Maintenant que j’y pense, ça fait longtemps que je n’ai pas pris le temps de faire une sieste, et sachez à quel point elle est sacrée pour moi. Je m’assoupis donc quelques instants, profitant des quelques minutes de calme que je m’accordais depuis le début de la journée.

Quand je rouvris les yeux, je regardais le ciel, faut croire que ma tête est parti en arrière. En ce moment je devais avoir l’air d’un ivrogne qui venait de se bourrer dans un bar. Je précise, je ne vais jamais dans les bars pour la simple et unique raison que je ne tiens pas l’alcool ! Je me rassis donc correctement, le moral pourtant toujours dans les chaussettes. Espérons que le lendemain sera un meilleur jour.

Et du coup ça y est, je me sens seul. Je savais bien que ça ne durerait pas bien longtemps… Mais allez trouver de la compagnie dans une ville où vous ne connaissez pas grand monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisiennev2.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Dim 26 Juin - 22:54

Une journée de plus, elle avait été plutôt paisible en réalité. Le travail n'avait pas été des plus complexe pour la jeune surveillante qui n'avait pas travaillé de la journée ! Non, elle n'est pas une de ces feignants qui réclament un jour de repos après avoir commencé le boulot... Bien contraire, Nina était plutôt assidue dans son travail et le faisait avec autant de sérieux que possible. Ce n'était pas non plus une surveillante tyrannique, elle était plutôt gentille et laissait courir quelques petites "infractions" qui ne lui semblaient pas importantes et elle s'était surprise à discuter plus d'une fois avec des pensionnaires de l'académie ou des membres du personnel... On peut dire qu'elle se la coulait douce mais, ne la jugez pas trop vite, elle sait sévir quand il le faut !

Quoi qu'il en soit si Nina n'avait pas erré dans les couloirs de l'académie, frappé aux protes pour récupérer les billets d'absences, rempli de la paperasserie liées aux absences et retour d'élèves ou même surveillé des étudiants en heure de colle ; c'était simplement parce qu'elle avait dû surveiller les dortoirs la nuit précédente. D'ailleurs il ne s'était rien passé de particulier, quand c'est l'heure de dormir bah les gens dorment... C'est assez logique en somme ! Mais après une nuit à veiller et à surveiller les divers dortoirs, la jeune Ayame avait eu une journée de récupération. Journée bien mérité d'ailleurs... On ne dirait pas comme ça mais, passer une nuit entière à lutter contre le sommeil pour surveiller le silence ce n'est pas réjouissant hein !

Une fois sa nuit terminée, Nina se précipita dans sa chambre et s'écroula de tout son long sur son lit. Ses yeux ne se firent pas prier pour se clore, son esprit se mit en veille, son corps se recroquevilla sur lui-même, sa main attrapa la couverture pour la déposer à moitié sur son corps et voilà que la demoiselle s'évanouit dans les bras du beau Morphée... Elle reprit connaissance avec la réalité qu'aux alentours de midi, le soleil frappait la chambre de ses rayons vigoureux et les rires des étudiants étaient tout ce qu'il y a de plus audible malgré le fait que la fenêtre soit close. Notre petite Nini s'installa sur son lit en se frottant un peu les yeux et partit prendre une bonne douche pour se réveiller avant de se préparer à se promener en ville !

Vêtue d'une robe tout ce qu'il y a de plus classique, elle termina de se préparer, posa son sac sur son épaule et quitta l'académie aussitôt après. La jeune femme arriva rapidement en ville et scruta les lieux de ses grands yeux gris en souriant... Sa journée ? A votre avis ? Qu'est-ce qu'une jeune femme riche, en journée de repos pourrait bien faire ? ... Jouer aux cartes ? Ah non, vous pouvez passer votre chemin ! Du shopping vous dites ? Et bien voilà vous visez juste ! Nina dévalisa quelques magasins et décida de rentrer à l'académie en voyant la fraîcheur du début de la soirée pointer le bout de son nez.

Pour rentrer à la Gakyuu académie le plus rapidement possible, le mieux c'est de passer par les petites rues. La surveillante ne se fit pas prier pour suivre ce chemin et aperçut au loin quelques personnes changer de trottoir en tirant leurs enfants par le bras avant s'exclamant quand c'était "un scandale d'agir de la sorte en ville." ! Nina avança en sautillant et finir par voir, au loin, un homme confortablement installé sur un banc... il n'avait pas l'air très conscient du monde qui l'entoure, est-ce qu'il avait ? Etait-il ivre au point d'avoir perdu connaissance ? Dormait-il dehors comme un SDF ? C'est peut-être pour ça que les habitants ont changé de trottoir en râlant mais c'était fort probable... Il était un peu trop bien habillé pour avoir l'air d'un clochard.

Lorsque Nina arriva à son niveau, elle s'arrêta un instant pour l'observer... Peut-être que cet homme était malade après tout. Elle eut un rictus en le voyant bouger et plissa les yeux, tiens son visage lui disait vaguement quelque chose... Encore quelqu'un qu'elle a croisé en soirée ? Fort peu probable ça aussi ! Quoi qu'il en soit la jeune femme lui fit un bref signe de la main en souriant et se pencha légèrement la tête.


"Bonsoir... Tout va bien monsieur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Sandy Aldric

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 23
Localisation : Catalunya/perpinya

Feuille de personnage
Age du personnage :: 22 ans
Pouvoir(s) :: invisibilité et traverser un mur
Classe :: français

MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Dim 26 Juin - 23:14

Je vis alors une fort bien jolie demoiselle me demander si j'allais bien. J'avais l'air d'un clochard ou quoi ? Je me suis juste endormi ! En plus il me semblait l'avoir croisé dans l'académie, peut être une surveillante, ou un membre du personnel. Elle avait de long cheveux noirs et soyeux, n'était pas bien grande et avait des formes disons... intéressante. Je rougis alors que je la regardais. J'ai jamais trop su y faire avec les femmes. Je m'installais plus convenablement, histoire de ne plus avoir l'air d'un ivrogne. J'ai pas encore bu, je dis bien encore vu l'invitation de ce cancre de ce prof à aller boire un verre. Je décidais finalement qu'il était temps de répondra à la demoiselle.

_ Oui tout va bien mademoiselle, je m'étais juste assoupis, j'ai eu une journée crevante comprenez vous ?

Je me grattais l'arrière de la tête, comme si j'essayais de me pardonner aux gens alentours. Je regardais alors la montre à mon poignée. J'avais encore deux heures devant moi. Autant faire connaissance avec une aussi jolie jeune fille.

_ Je m'appelle Alec, je suis enseignant à l'académie. Et vous ? J'ai l'impression de vous y avoir déjà croisé.


Je me poussais un peu sur le banc, histoire de laisser une place libre, si jamais cette Miss voulait s'assoir.




[J'avertis, j'ai maintenant vraiment le moral dans les chaussettes, donc j'ai plus trop d'idée du coup]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisiennev2.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Dim 26 Juin - 23:57

Nina ne bougea pas d'un pouce attendant fermement une réponse, alors que les poches de ses achats se mirent à tomber au milieu de la rue. Le bruit du papier plastique qui se froisse en heurtant quelque chose ne fit pas réagir la jeune femme et sa réaction fût la même lorsque certains de ses achats virent s'étaler aux yeux des habitants. Quoi encore ? Il était sourd en plus du reste ? Il comptait gigoter encore longtemps avant de répondre ? Et puis pourquoi il se met à rougir ? Elle ne comptait pas le mordre non plus, elle voulait seulement savoir si tout allait bien avant de rentrer essayer ses petites affaires ♥ Après un moment de silence, on ne peut plus pesant, elle haussa un sourcil en croisant les bras...

Oh ça y est un mouvement de lèvre, un son, un mot... Non une phrase ! Mais c'est qu'il parle le petit monsieur sur le banc ! Nina décroisa les bras en secouant la tête et se mit à afficher un sourire amusé et observa les personnes qui passaient dans le coin... Les bonnes familles avaient mal visé, c'était tout sauf un ivrogne ou même un clochard ou peut-être les deux. Elle s'étira légèrement avant de hocher la tête et de répondre, le même sourire amusé sur le visage.


"Je comprends très bien mais, vous auriez peut-être mieux fait de vous reposer chez vous... Soit les gens ont peur de vous parce qu'ils pensent que vous êtes un clochard, soit ils semblent dégoûtés vis-à-vis de votre personne parce qu'elles pensent que vous êtes ivres à souhait."

La surveillante eut un léger rictus à sa présentation et s'accroupie pour ranger ses affaires. Professeur à l'académie avait-il dit ? Voilà qui mettait une jolie fin à l'interrogation qui s'était installée dans l'esprit de la jeune femme... Elle le connaissant donc de là-bas et avait dû le croiser plus d'une fois. Décidée à ne pas répondre direction à la question, elle scruta avec une grande attention le visage du dénommé Alec et finit par afficher un sourire encore plus amusé que le précédent. Ça lui revenait maintenant, enfin elle se souvenait surtout qu'elle le trouvait fort bel homme ! Après un moment, elle rangea son dernier vêtement dans une poche au hasard et se redressa pour déposer les sacs près du banc.

"Enchantée professeur ♥ Il est normal que vous ayez une impression de déjà vue, je suis surveillante à l'académie. Vous m'avez sans doute déjà aperçu dans les couloirs ! Oh avant que je n'oublies, moi c'est Nina !"

La jeune Ayame s'étira une nouvelle avant de venir s'asseoir à côté de son interlocuteur en croisant les jambes. Elle se mit à balayer la foule du regard sans trop d'attention particulière et croisa les bras avant de reprendre la parole, le regard toujours perdu dans le vague.

"Que faites-vous ici ? Parce que je dois avouer que c'est surprenant de voir un professeur s'endormir en pleine ville... D'habitude ce sont les élèves qui fuient pour avoir du repos, pas le contraire ♥"

Nina fit glisser son regard vers Alec, elle ne voulait pas le vexer puisqu'elle ignorait ce qu'il pouvait arriver à cet homme. Alors, elle afficha son plus beau sourire, histoire de montrer qu'elle plaisantait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Sandy Aldric

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 23
Localisation : Catalunya/perpinya

Feuille de personnage
Age du personnage :: 22 ans
Pouvoir(s) :: invisibilité et traverser un mur
Classe :: français

MessageSujet: Le moral dans les chaussettes [Alec + Nina + Libre]   Lun 27 Juin - 0:21

Je me disais bien que je la connaissais, elle était belle et bien surveillante à l'académie. Et je semblais aussi que j'avais bel et bien perturbé l'ordre publique. Je n'était pas un ivrogne tout de même. En même temps, j'ai le chic de m'endormir n'importe où, et ce depuis que je suis tout petit. Je la regardais ramasser les affaires qu'elle avait laissé s'éparpiller sur le trottoir, et j'évitais de regarder ce que ça pouvait bien être. Je la regardais s'assoir à mes cotés, tout en l'écoutant. J'aimais bien sa voie, elle semblait ne jamais pouvoir être triste.

"Que faites-vous ici ? Parce que je dois avouer que c'est surprenant de voir un professeur s'endormir en pleine ville... D'habitude ce sont les élèves qui fuient pour avoir du repos, pas le contraire ♥"


La petit Nina n'imaginais même pas la journée que j'avais passé. Sur le coup je ne savais pas trop quoi répondre d'ailleurs. Allez lui dire que j'avais un soucis relationnel avec un collègue.

_ Et bien comment dire... c'est assez compliqué. On va juste dire que je suis juste venu ici pour me calmer.

Je préférais changer de sujet, alors je lui dis tout en souriant :

_ Sinon, vous avez trouvé votre bonheur en ville ? En faisant mon petit tour j'ai remarqué que l'on trouvait de tout ici.


[Si je te dis que j'ai honte tu réponds quoi XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisiennev2.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Lun 27 Juin - 0:54

Nina sourit de plus belle en l'écoutant parler et porta une nouvelle fois son regard sur la rue, non pas que la vie de la foule ici présente semblait intéressante mais c'était simplement que la demoiselle est d'une nature assez curieuse et qu'elle adore voir/savoir/entendre/connaitre le monde qui l'entoure ! Plus il y a du monde, plus elle côtoie des personnes, mieux elle se sent et elle a une grande facilitée à voir le côté positif des choses. Et puis vous trouverez difficilement plus sociable que Nina, elle a toujours une bonne excuse pour venir vous parler et faire votre connaissance.

"J'ignore ce qui a pu vous arriver pour chambouler à ce point votre humeur, mais vous devriez vous dire qu'il y a pire que ça dans la vie... Et puis allez parler avec du monde, ça fait un bien fou de rencontrer des gens ♥"

Elle savait de quoi elle parlait après tout mais bon si elle avait un tel besoin d'être en contact avec les autres, c'était pour des raisons qui devaient être divergentes à celles du professeur. La jeune Ayame eut un petit rire en l'entendant changer soudainement de sujet, aurait-il peur qu'elle aille crier ses problèmes dans toutes l'académie ? En plus elle n'allait pas le mordre hein ! Mais quoi qu'il en soit le gentil dormeur de l'académie l'amusait fortement malgré son humeur maussade. Nina se pencha pour fouiller ses sacs pour en sortir une barre de chocolat qu'elle lança gentiment à son interlocuteur avant de lui faire un petit signe de la tête.

"Prenez ça, le chocolat est plein d'effets bénéfiques sur notre corps mais ,aussi sur notre moral ! Puis ça devrait vous requinquer un peu, vous ne me semblez pas au mieux de votre forme."

Observatrice ? Peut-être un peu... Bon d'accord, elle l'est totalement ! Il faut dire qu'elle a pris l'habitude d'analyser les gens depuis que sa mère la battait à elle et à son frère. Elle avait appris à savoir à premier coup d'oeil quand elle allait prendre des coups ou non et peu à peu sa capacité d'analyse s'est déportée sur les autres. Bref passons là n'est pas le sujet ! Notre petite Nini nationale décroisa les jambes pour les recroiser dans l'autre sens et se décida à lui répondre.

"Oui, j'ai trouvé mon bonheur en effet. Il suffit de voir le nombre d'achats posés par terre... Mais je dois avouer que je suis assez dépensière de nature. Ainsi donc vous vous êtes promené avant de jouer les marmottes ici ! Vous vous êtes fait plaisir au moins ? C'est toujours bon pour le moral de se faire plaisir ♥"
Revenir en haut Aller en bas
Sandy Aldric

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 23
Localisation : Catalunya/perpinya

Feuille de personnage
Age du personnage :: 22 ans
Pouvoir(s) :: invisibilité et traverser un mur
Classe :: français

MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Lun 27 Juin - 13:40

Rencontrer des gens ? Mouais, le peu de rencontre que j'avais faites jusque là avait été pour certaines catastrophique. Pour le moment seule la Miss Aikawa et Nina me semblaient être des personnes sympathiques. Mais bon, n'allons pas raconter à cette nouvelle les misères que contiennent l'académie. Je répondais donc simplement, histoire de lui faire plaisir aussi :

_ Vous devez certainement avoir raison Nina.


Je lui souris, autant profiter de ce moment calme avant le cauchemar de ce soir. Je la regardais alors fouiller dans son sac pour en ressortir du chocolat. Pourquoi de chocolat ? D'après c'était bénéfique pour le moral... Mouais, ça j'y croyais pas trop par contre. Et puis j'avais l'air si mal en point ? Me dites pas que je fais pitié non plus. J'attrapai tout de même la barre de chocolat qu'elle me lança, par pure politesse bien sur.

Ensuite elle m'expliqua qu'elle avait trouvé son bonheur en ville, tant mieux pour elle après tout. Pour ma part, je n'avais pas trouvé grand chose, j'avais juste jeté un coup d’œil aux vitrines.

_ Et bien pour ma part j'ai pas trouvé mon bonheur comme vous dites, j'ai juste fait du lèche vitrine
, dis-je avec un clin d’œil. Je reviendrais surement ce weekend, j'ai pas un sous sur moi en ce moment.


Et ça c'était pas faux, je n'avais rien pris avant de partir. Tête en l'air moi ? Pas du tout voyons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisiennev2.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Lun 27 Juin - 15:17

Certainement ? Certainement ? Non, non, non ! S'il y avait bien une chose sur laquelle Nina avait raison en toutes circonstances, c'était bien sûr le fait que d'aller à la rencontrer des autres. En plus d'être quelque chose de fort enrichissant, cela est d'une grande aide pour se construire et forger son caractère... Oui parce que contrairement à ce que les personnes peuvent dire, Nina a été toujours persuadé qu'un être humain est en perpétuelle « construction » et qu'il continue d'évoluer de sa naissance jusqu'à sa mort. Alors, certes il peut arriver de tomber sur des personnes étranges ou de se retrouver dans des situations peu communes, mais aux yeux de la demoiselle ça reste un véritable plaisir d'aller vers les autres. La surveillante finit par arquer un sourcil en l'écoutant parler et préféra laisser cette histoire de côté... Pas la peine d'insister sur quelque chose, quand vous avez à faire à un mur !

Elle plissa les yeux en soupirant et observa avec attention son interlocuteur avant de se relever. C'est agaçant quand les personnes semblent ne vouloir rien faire en particulier, surtout pour quelqu'un comme Nina qui est assez hyperactive sur les bords. Elle a un mal fou à rester en place, la seule chose qui arrive à la canaliser c'est quand elle joue du violon... Et encore ces derniers temps, elle a tendance à vite s'en lasser. La demoiselle se plaça juste devant Alec et se pencha légèrement vers lui en souriant.


"Du lèche-vitrine ? Vous n’avez rien fait de plus que du simple lèche-vitrine ? Non, non ! Ca ne va pas ça, mais alors pas du tout mon Chou !"

Nina se tourna et observa la rue avec attention, elle la scrutait dans les moindre détails comme-ci elle cherchait quelque chose en particulier... Mais il n'en était rien en réalité, elle cherchait à savoir si à une telle heure de la journée, la ville était encore capable de vivre un peu. Après un moment, elle se tourna à nouveau vers le professeur et lui tendit la main en lui faisant un joli sourire éclatant.

"Bon on va remédier à ça ! On va clôturer cette journée par une note positive. Venez avec moi, on va faire un tour ♥"

Il faut savoir que Nina a un don pour improviser... Elle agit très souvent sans réfléchir et ne suit que ses propres convictions, idées, impressions et pressentiments. Et ça lui retombe souvent sur le coin de la gueule, d'ailleurs trois sur dix la demoiselle s'est retrouvée dans des situations quelques peu délicates ! Enfin là n'était pas la question puisqu'à cet instant précis, la jeune Ayame n'avait qu'une idée en tête : Remonter le moral du gentil professeur. Alors, certes elle avait proposé d'aller faire un tour mais, elle ignorait totalement ce qu'elle allait faire par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Sandy Aldric

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 23
Localisation : Catalunya/perpinya

Feuille de personnage
Age du personnage :: 22 ans
Pouvoir(s) :: invisibilité et traverser un mur
Classe :: français

MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Lun 27 Juin - 15:46

Mon chou ? Depuis quand on appelle les gens qu'on vient tout juste de rencontrer mon chou ? On m'avait jamais donné de surnom comme ça. Ça me faisait bizarre aussi. Je préférais encore qu'on m'appelle monsieur Stel tiens. Pour dire que je n'aimais aucun de ces noms en bref... Mais je l’aimais bien cette surveillante, elle n’était pas le genre à rester en place, et j'aimais bien ça. J'espérais aussi qu'elle ne croyait pas que j'étais un dépressif quotidien, manquerait plus que ça... Elle me tendis alors sa main, en disant qu'on allait faire un tour. Comment voulais vous clôturer cette journée sur une bonne note en pensant que vous devrez ensuite allez voir la personne que vous détestez le plus au bahut ? Mais j'attrapai quand même sa main, j’avais envie de voir ce qu'elle comptait faire. Je me levais donc à mon tour tout en disant :

_ Avec plaisir !


J'avais envie de lui montrer que je n'étais que dans un coup de blouz, qui durerait jusqu'à demain tout au plus.

_ Vous voulez qu'on aille où ?

Je commençais déjà à avancer, une partie de mon énergie retrouvée. C'est vrai que rester sur son banc à se lamenter ne servirait à rien après tout. Quoi je change du tout au tout ? Ben ouais, Nina est une pile à bonne humeur je crois.


[Bou du que c'est court O.0]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisiennev2.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Lun 27 Juin - 19:18

Oui, Nina est sociable... Très sociable... Trop sociable peut-être. Elle s'attache facilement aux personnes... Enfin non pas vraiment ! Disons qu'elle aime bien rendre service et faire plaisir aux autres, rien de plus, rien de moins. Et elle ne mâche pas ses mots, elle a horreur des personnes qui s'efforcent à garder un vocabulaire de convenance alors que pour la plupart, ce n'est pas leur genre. La demoiselle est naturelle jusqu'au bout des ongles, alors oui dans les moments où elle s'adresse à vous elle peut vous donner de petits surnoms affectueux ♥

Quoi qu'il en soit, il faut savoir que le fait de rester assise sur un banc, au bout d'un moment ça l'agace... C'est une boule de nerf notre surveillante, elle doit toujours faire quelque chose et tant pis si elle entraîne quelqu'un dans sa lubie du moment. En l'occurence c'était le pauvre Alec qui allait devoir subir des idées soudaines de la surveillante.


"Voilà une réponse qui fait plaisir à attendre ♥"

Bon... Voilà une bonne chose de faite, au moins Nina était sûre qu'elle n'avait pas à faire à une de ces nombreuses personnes qui passent leur temps à geindre et ne rien faire de leur vie. Maintenant... Reste à savoir ce qu'elle voulait faire pour le motiver un peu... C'est bien beau de proposer ce genre de truc mais, quand on ne sait pas où aller ni quoi faire, bin ça ne sert à rien du tout ! Nina observa les lieux et haussa un sourcil en voyant que le professeur avait déjà commencé à marcher. Elle saisit ses achats d'un geste bref et le rejoints en sautillant !

"Et bien je vais être honnête avec vous... Je n'en sais foutrement rien...mais on va improviser, ça devrait aller !"

Ne jamais se laisser abattre, Nina ne baisse jamais les bras ! Tout en continuant à avancer elle scrutait les lieux, un léger sourire cousu sur les lèvres. Il y avait encore foule malgré l'heure, c'était étonnant de voir comme cette ville pouvait vivre. Même les magasins étaient encore ouvert et ne désemplissaient pas ! Après un moment, elle se stoppa net devant la terrasse d'un café et se tourna vers Alec en penchant la tête.

"Hum... Que diriez-vous de boire un verre ?"

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sandy Aldric

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 23
Localisation : Catalunya/perpinya

Feuille de personnage
Age du personnage :: 22 ans
Pouvoir(s) :: invisibilité et traverser un mur
Classe :: français

MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Lun 27 Juin - 19:49

Pour tout vous dire, cela me faisait plaisir de voir quelqu’un avec une aussi bonne humeur. C'est donc avec plaisir que je laissais Nina me rejoindre. Je la considérais presque comme une amie déjà. Je laissais même échapper un rire quand elle me raconta qu'elle ne savait "foutrement" pas où aller. Nous marchâmes donc plusieurs minutes, jusqu'à ce que Miss s'arrête devant un café.

_ je ne dirais pas non contre un café, avec ce qui m'attend après.

Il me faudrait bien ça pour supporter le rendez vous d'après de toute manière. J'entrais donc dans le bâtiment et m'installai à l'une des tables libres. J'invitais Nina à me rejoindre. C'était un café qui avait l'air sympa, et la foule n'avait toujours pas quitté les rues et les magasins, et encore moins le café. Je souris donc à Nina.

_ Tu prendras quoi ?


J'avais envie d'entamer la conversation, mais allez trouver un sujet maintenant. Je la connaissais à peine après tout. Tout ce que je savais c'était qu'elle travaillait dans l'académie depuis peu. Ben en voilà un sujet !

_ Sinon, c'était comment tes premiers jours dans l'académie ?

Je m'étais même mis à la tutoyer, j'en avais marre de la vouvoyer, c'est pas beau les "vous"... Elle serait peut être amie dans l'académie, il serait temps en fait, ça fait une semaine que je suis là, et j'avais peur de ne rencontrer personne de potable dans ce bahut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisiennev2.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Mar 28 Juin - 2:28

Nina ne marchait pas, elle slalomait pour éviter de heurter les passants ! C'était bien là une des choses qu'elle n'aimait pas dans les villes, c'était façon que les personnes ont de toujours sembler pressés, stressés & hargneux tout en vous regardant comme le ferait un chien de faïence... Dieu que ça pouvait l'agacer, surtout quand on sait qu'elle est du genre à ne pas se prendre la tête et à profiter d'un rien. Elle haussa un sourcil en souriant faiblement lorsqu'Alec se mit juste après qu'elle lui ait clairement énoncé ses plans... Bien qu'elle n'ai pas compris ce qu'il y avait de drôle dans le fait de ne pas savoir où aller.

Ah oui la terrasse du café ! Parlons en teh ! Lorsque Nina a posé les yeux dessus, elle a sauté sur l'occasion pour proposer d'y aller. Oui parce que bon se promener, c'est très sympathique à condition de ne pas vous faire bousculer tous les deux mètres par quelqu'un. Là au moins elle était sûre qu'elle aurait la paix et puis de toute façon elle commençait à voir un peu soif ! La jeune femme plissa les yeux affichant un air mir-interloqué mi-amusé aux paroles de son interlocuteur... A son goût, ce n'était pas un café qu'elle voulait mais plutôt de quelque chose bien frais !


"Qu'est-ce qui peut bien vous attendre de si terrible au point de vouloir boire un simple café ?"

La demoiselle entra dans le café à son tour et se faufila comme du mieux qu'elle le pouvait en faisant attention de ne pas gêner avec ses poches, qui commençaient à devenir un peu trop encombrantes. Si par malheur elle heurtait une table ou quelqu'un avec ses achats et qu'une personne commençaient à élever la voix, vous pouviez être sûr que Nina s'arrêtait beau milieu du chemin pour offrir son plus beau sourire et sortir avec un naturel déconcertant :

"Pardon, je suis navrée... Vraiment, je vous plains parce qu'il est bien triste de faire un scandale pareil pour un petit coup involontaire... Peut-être devriez-vous essayer d'arrêter les pilules que vous prenez ? Ça vous déridera sûrement."

Que voulez-vous répondre à une chose pareille ? C'était assez surprenant de voir une toute petite chose vous sortir un truc pareil alors que vous espériez juste des excuses... Bah Nina, elle était comme ça et elle savait que ça surprendrait tellement que personne ne réagirait, alors elle alla rejoindre Alec après avoir glissé un petit "bonne journée" presque chantant. La demoiselle s'assit à la table en s'excusant de s'être quelques peu donné en spectacle et commanda un Monaco bien frais.

La jeune Ayame s'agita un instant afin de ranger ses sacs pour ne pas gêner sur le passage et s'arrêta aussitôt après avoir entendu la question du professeur. Elle ne fit même pas attention au tutoiement soudain, ça ne la dérangeait pas du tout... Au contraire, elle a tendance à se sentir vieille quand on la vouvoie ! Elle fit glisser son regard vers ce dernier et pencha la tête en souriant pour l'énième fois ! Son boulot de surveillante ? Il était pas des plus passionnant pourtant mais bon pourquoi pas... Elle s'installa plus confortablement et entre-ouvrit les lèvres pour répondre.


"Hum... Dans l'ensemble, c'est plutôt calme ! Rien de bien particulier à signaler. J'ai été très bien intégré à l'équipe et je me suis adapte avec plus ou moins de facilité aux horaires changeantes. Je vois par exemple hier... J'étais de nuit et je n'aime pas du tout être de nuit ! il ne se passe rien, on surveille le silence et ne peut pas dormir au cas où il se passe quelque chose... Et dieu que j'aurais aimé qu'il se passe un truc, n'importe quoi parce que c'est mortel !"

Nina se tût d'un seul coup écarquillant légèrement les yeux, elle porta une main à sa bouche et détourna le regard. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas joué les moulins à paroles, c'était gênant d'ailleurs ! Elle avait horreur de déblayer autant de choses en aussi peu de temps, elle avait l'impression de devoir combler un vide. La jeune femme secoue la tête en soupirant et pris une légère inspiration.

"Désolée... Je parles trop par moment. Enfin passons ce n'est pas très intéressant comme sujet ! Enseignant à l'académie m'as-tu dit ? Qu’enseigne-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Sandy Aldric

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 23
Localisation : Catalunya/perpinya

Feuille de personnage
Age du personnage :: 22 ans
Pouvoir(s) :: invisibilité et traverser un mur
Classe :: français

MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Mar 28 Juin - 15:16

Pourquoi prendre un café ? Pour me donner la force de supporter Raphaël tiens. Mais bon, ça ce n'étais pas vraiment son problème à Nina. Je la regardais alors bousculer une table avec l'un de ses nombreux sacs, et répondre au scandale du client d'une manière assez... originale ? Un petit bout insolent ? On en voit pas tout les jours, ça c'est sur. Je me disais aussi que je n'aurais jamais pu répondre ça, j'étais plutôt le genre à m'excuser et laisser passer les tornades. j'étais bien content d'être à ma place et non à celle de ce client. Nina partis donc s’installer en face de moi, tentant de ranger ses multiples affaires. C'est fou tout ce qu'une femme peu acheter. Puis elle répondis enfin à ma réponse.

"Hum... Dans l'ensemble, c'est plutôt calme ! Rien de bien particulier à signaler. J'ai été très bien intégré à l'équipe et je me suis adapte avec plus ou moins de facilité aux horaires changeantes. Je vois par exemple hier... J'étais de nuit et je n'aime pas du tout être de nuit ! il ne se passe rien, on surveille le silence et ne peut pas dormir au cas où il se passe quelque chose... Et dieu que j'aurais aimé qu'il se passe un truc, n'importe quoi parce que c'est mortel !"

Heureusement que j'aimais bien sa voie, parce qu'un peu plus et elle me racontait sa vie. Au moins ça me faisait oublier le reste. D'ailleurs elle s'en rendis compte en changeant de sujet, dans ma direction en prime.

_ Ho moi ? Je suis professeur d'anglais, je viens de là bas vois tu. Mais j'ai pas encore découverts toutes mes classes, demain j'aurais vu la dernière je
pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisiennev2.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Mer 29 Juin - 20:48

Ce n'était pas dans ces habitudes de parler autant en aussi peu de temps... Enfin parler, le verbe est sans doute très mal choisi parce qu'en l'occurrence Nina n'avait pas "parlé" mais "mouliné" ! C'était comme-ci elle cherchait un combler un quelconque manque, un vide, un silence ou quelque chose qui, de toute façon, n'allait pas pointer le bout de son nez. C'était quand bien gênant de se mettre à parler autant sans raison valable et surtout devant quelqu'un qu'on vient tout juste de connaitre... Y a de quoi le saouler en moins de deux secondes ! En réalité c'était tellement gênant que lorsque Nina réalisa la situation, elle s'empourpra et dériva aussitôt après le sujet en direction d'Alec.

Oui, c'est toujours le meilleur moyen de changer de conversation. On évite d'être encore plus embarrassée, d'essayer de se justifier en vain et s'emmêler les pinces bêtement en sortant des trucs totalement idiots. Bon maintenant quitte à changer de sujet, autant s'intéresser à votre interlocuteur hein ! Puis la demoiselle elle l'aimait le petit professeur de l'académie, il avait l'air sympathique et puis de toute façon ça faisait toujours une rencontre de plus... A savoir si elle s'en ferait un ami avec le temps. En l'écoutant répondre à sa question, elle n'espérait qu'une chose c'était qu'il n'était pas du genre à chercher des histoires aux élèves et qu'elle n'allait pas avoir du boulot à tour de bras hein ! Non parce que surveiller les colles, vous ne pouvez pas imaginer comme elle trouve cela long.


"De toute façon le fait est que tu bosses à l'académie, donc j'aurais l'occasion de te revoir de temps en temps. C'est une idée que me plait bien !"

La commande était enfin arrivée, Nina paya le tout et saisit son verre. Elle le fit légèrement tourner pour faire fondre les glaçons présents et observa Alec en faisant un grand sourire. Elle leva son verre en glissant un petit "Santé" bien qu'elle soit la seule à boire et en bu quelques gorgées avant de reprendre la parole.

"Donc tu es prof' d'anglais ? Ça me rappelle quelques souvenirs... Mon dieu que ça date..."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sandy Aldric

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 23
Localisation : Catalunya/perpinya

Feuille de personnage
Age du personnage :: 22 ans
Pouvoir(s) :: invisibilité et traverser un mur
Classe :: français

MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Lun 4 Juil - 23:53

Puis le silence fut. On va dire que je ne savais pas du tout quoi raconter... C'était le blanc le plus gênant de ma vie. Mon café arrivé, je me perdis dedans. C'est fou ce que le noir profond de cette boisson pouvait être fascinant. C'est donc tout en admirant la mousse légère de ce café, très bon par ailleurs, que je cherchais quelque chose à dire. La météo ? Un peu bateau. La pêche ? Mais j'y connais rien ! Les chats ? C'est mignon les chats... Mais pourquoi je parlerais de chat ? Autant vous dire que c'était un vrai foutoir dans ma petite tête. Voilà en quoi une jolie fille peut me transformer en plusieurs minutes : un lapin crétin qui avait perdu le nord. Et voilà que me traite de lapin... Ça craint, et c'est ça qu'on appelle professeur ? En même temps, vu l'autre taré de tout à l'heure, apparemment n'importe qui peut le devenir donc bon...

Je me disais alors qu'il serait peut être temps d'arrêter les gaffes, et me mettre en route pour ce rendez vous débile, aussi pénible soit-il.

_ Et bien Nina, ça m'a fait vraiment plaisir de te rencontrer, mais j'ai un rendez vous, et malheureusement je dois y aller, même si j'en ai aucune envie.

C'est avec un soupir que je me levai, attendant peut être aussi un petit mot de sa part...



H.S. : quoi c'est nul ? Mais non ce n'est qu'une impression x)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisiennev2.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Mar 5 Juil - 0:30

Ah tiens... C'est qu'il avait son apparition le silence que redoutait Nina. Si elle avait su, c'est peut-être à cet instant qu'elle aurait dû jouer les moulins à paroles... Mais pour raconter quoi ? Elle ne se voyait pas raconter sa vie à un inconnu et parler d'un boulot qu'elle de commencer n'est pas une chose des plus intéressante. Elle dévisagea un instant son interlocuteur qui semblait s'être trouvé une passion pour... son café ! La demoiselle fit une moue en se demandant si elle n'avait pas dit quelque chose qu'il ne fallait pas et soupira avant de prendre une autre gorgée de son Monaco. Elle balaya le bar du regard et fixa avec attention la personne qu'elle bousculait quelques minutes plus tôt ! Personne qui détourna le regard ce qui fit sourire Nina ! Comme quoi il ne faut pas grand-chose pour déstabiliser les autres.

La surveillante sursauta légèrement en entendant Alec parler et tourna la tête vers ce dernier pour l'observer d'un air un peu perdu. Ah ? Il voulait partir ? Déjà ? A moins que... Elle baissa les yeux vers sa montre et écarquilla légèrement les yeux... Ouais non pas déjà en fait, il serait peut-être temps qu'elle rentre à l'académie elle aussi. La demoiselle vida son verre d'une traite et le reposa au centre de la table afin d'éviter la catastrophe de renverser le verre et de le casser. Elle se leva à son tour et saisit ses achats afin de se tourner en direction du professeur de lui sourire.


"De toute façon je dois rentrer aussi, j'ai tout mon bazar à ranger. Enchantée de te connaitre aussi. Bon courage pour ton rendez-vous et au plaisir de te croiser dans les couloirs de l'académie Darling ! Et n'oublies pas de sourire surtout ♥"

Nina lui fit un rapide bisou sur la joue et un signe de la main avant de partir en ne heurtant personne cette fois-ci, direction l'académie. Demain il fallait reprendre le boulot et ce n'était pas pour lui déplaire... Les journées à rien, c'est plus vraiment pour elle... Heureusement que ça s'était terminé sur une note positive : Une rencontre bien sympathique.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sandy Aldric

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 23
Localisation : Catalunya/perpinya

Feuille de personnage
Age du personnage :: 22 ans
Pouvoir(s) :: invisibilité et traverser un mur
Classe :: français

MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   Mar 5 Juil - 0:39

c'est terminé :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lisiennev2.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le moral dans les chaussettes [Alec + Libre + Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (m) matt smith ✈ libre
» (M) MATT SMITH - Nom au choix - Libre et négociable
» Je suis libre, libre comme l'air. Ou presque, puisqu'un un petit bout de toi me reste. (Joos)
» Un soir dans les ruelles de Madorass [libre]
» promenade de nuit dans une salle d'entrainement . (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakyuu Academy :: La Ville et ses Alentours :: Le Centre-Ville :: Les Rues-
Sauter vers: